Akhmenou
Akhmenou 
Les magasins 
Le Hall 
Salles Nord 
Sokar 
Culte royal 
Sanctuaires 
Le jardin 

Thoutmosis III avait déjà fait construire un Château de millions d'années sur la rive ouest du temps d'Hatchepsout. Gouvernant maintenant seul, il annonce à se courtisans 2 jours avant l'anniversaire de son couronnement, à la fin de l'an 23, son intention d'en construire un autre dans Ipet Sout (Karnak) pour remercier le dieu Amon pour l'éclatante victoire de Meggido. Il le nommera : "Men-Kheper-Rê est glorieux de monuments (Akhmenou) dans le temple d'Amon".
Rien ne sera trop beau pour sa construction. Le sol en est surélevé d'environ 45 cm pour le protéger des crues du Nil. Le temple est un vaste quadrilatère de 78,76 m de long sur 38,84 de côté avec 2 entrées : une au centre et une au sud.

Je remercie beaucoup mon épouse Monique qui a photographié une grande partie des scènes lors de notre voyage de Mars 2012. Je remercie également Raymond Monfort pour m'avoir très amicalement fourni ses photos sur cette salle.

[Entrée centrale][Entrée sud][Salle III]

[Retour vers Karnak][Retour vers Thèbes][Retour vers la XVIIIème dynastie]

Références : P. Barguet, Le temple d'Amon-Rê à Karnak, réimpression IFAO, 2008, pages 157 à 203
 
B. Porter et R. Moss, Vol. II,Theban temples, Oxford University, Ashmolean Museum, 1991, pages 110 à 125
Florence Maruéjol, Thoutmosis III et la corégence avec Hatchepsout, Pygmalion, 2007, pages 204 à 218
Michel Dessoudeix, Chroniques de l' Égypte ancienne, Actes Sud, 2008

Copyright (c) 2013 Robert Rothenflug